Rechercher

Mes 5 leçons pour cette année 2020

Avant de commencer une nouvelle année et chercher à prendre de nouvelles résolutions, pourquoi ne pas se tourner vers cette année et faire un feedback sur les choses positives que tu as apprises pour faire en sorte que l'année 2021 soit encore meilleure.


J'ai fait cet exercice, faire le bilan de cette année me permet de me rendre compte de mon évolution et du chemin parcouru. Je te confie ce que j'ai retenu de cette année et ce que ça m'a appris.

#1 : Se créer un bon environnement


Cette année à débutée avec un gros changement, en quittant mon C.D.I et mon seul poste de salarié depuis près de 11 ans. J'ai grandi dans cette entreprise et je suis arrivée à un moment de ma vie où je ne me sentais plus épanoui. L'environnement dans lequel j'exerçais n'était plus aligné avec mes valeurs et cela impactait sur ma qualité de vie et mon bien-être.


Faire cette démarche en étant fraichement maman a été un grand chamboulement dans ma vie. Mais cette décision a été une libération et le début de mon épanouissement professionnel avec la création de mon entreprise de coaching. J'ai appris que pour faire en sorte d'aller mieux et d'être épanoui il faut se créer un environnement favorable, quitte à s'éloigner ou quitter un environnement néfaste. Faire attention à ce qui m'entoure (lieu, personnes...) fait partie de mes priorités.


"Tu es la moyenne des 5 personnes avec lesquelles tu passes le plus de temps"

#2 : Savoir lâcher prise


Une année forte en lâcher prise. Je n'ai jamais autant lâché prise que cette année.


J'avais le besoin de tout contrôler, d'aller vite, toujours plus vite, besoin d'en faire toujours plus, quitte à ne pas forcément être productive.


Et mon corps m'a dit stop. Le signe d'une charge mentale qui m'épuisait psychologiquement et physiquement. Je voulais trop en faire alors que je cumulais beaucoup de fatigue. Ne pas accepter cette faiblesse était pour moi très frustrant.


J'ai commencé à lâcher prise sur les situations où je n'avais pas le contrôle : tel que le 1er confinement avec des conditions sanitaires inédites. Avoir une attitude positive envers les événements extérieurs sur lesquels on ne peut rien faire.


J'ai continué avec le lâché prise sur ma condition physique et mes capacités amoindries en musculation. Et j'ai arrêté de vouloir tout contrôler autant les autres que moi et vouloir trop en faire car j'ai appris que ce n'est pas comme ça que j'allais être heureuse et être en bonne santé.


"Parfois, j'ai juste besoin de respirer, de faire confiance à mon chemin et de lâcher prise."

J'ai appris qu'il fallait que j'écoute plus mon corps pour ne plus en arriver là et savoir m'arrêter, lâcher prise. Ce n'est pas être faible de reconnaître qu'on à besoin de repos, que devenir maman et entrepreneur était beaucoup et qu'il fallait que je trouve un équilibre sans vouloir en faire trop car c'est tout sauf productif. Prendre soin de moi, de mon esprit et de mon corps.


#3 : Passer à l'action


Un de mes défauts est d'être perfectionniste. J'ai besoin que tout soit parfait et au millimètre près pour me lancer et débuter un projet. Et c'est un gros frein dans ma capacité à passer à l'action ! Car je n'arrivais jamais à trouver "le bon moment" pour me lancer et je cherchais constamment des excuses.


A force de me répéter et de me convaincre que rien n'est parfait et que la distance entre le savoir et les compétences est la pratique. J'ai décidé de me lancer. Et j'ai bien fait ! J'ai eu mes premiers clients et j'ai pu au fil de mes suivis me perfectionner et faire évoluer ma pratique en fonction des retours.


J'ai retenu de cette expérience, qu'il faut commencer sans attendre la perfection. Commencer maintenant ou dans 1 mois ne change rien car dans tous les cas il y aura toujours une progression dans ma pratique. J'évolue en fonction de mes expériences, de mes formations et de ma pratique.


"La distance entre tes rêves et la réalité s'appelle l'action."


#4 : Être plus patiente


Un autre de mes défauts et sur lequel j'avais besoin de travailler est mon impatience. Je veux tout, tout de suite, faire les choses de suite, et je me créé une pression et une charge de travail sur l'instant T inutile. Cette impatience m'empêche de vivre dans le moment présent.


J'ai appris à prendre le temps de faire et de m'organiser sur plusieurs jours, mois, car il faut laisser le temps au temps et savoir être pleinement conscient du moment présent. Prendre du plaisir dans tout ce que j'entreprend demande de la patience et autant dans ma vie de maman que ma vie professionnelle je suis contente d'avoir pris conscience de ça.


"Tout vient à point à qui sait attendre."

#5 : Toujours apprendre


Certaines des croyances que j'ai dans la vie changeront avec le temps. Je suis curieuse, je teste, j'évolue, je progresse, je pratique et me fais ma propre opinion. C'est ça l'apprentissage et pourquoi cesser d'apprendre après l'école ?

"Développe une passion pour l'apprentissage ; si tu le fais, tu ne cesseras jamais de grandir."

J'ai appris cette année que je ne cesserai d'apprendre, de me former dans les domaines qui me passionnent car apprendre c'est transmettre et transmettre c'est aider !


A ton tour, je te propose de me donner 1 leçon que tu as retenue de cette année ?

20 vues0 commentaire